La mode au Moyen Âge

fashionmicmac-Tour Jean Sans Peur UNE

fashionmicmac-mode au Moyen ÂgeChaque année, la Tour Jean Sans Peur, plus haute tour médiévale de Paris, organise une exposition temporaire à partir d’un thème. En 2016, c’est la mode.

fashionmicmac-mode au Moyen Age

C’est l’occasion de découvrir des savoir-faire passionnants et un goût du « paraître » qui va de pair avec le concept de mode, particulièrement dans les années 1300 – 1400. Bien évidemment les hommes sont les premiers à se soucier de leurs chapeaux, pourpoints et chausses. Mais les dames ne sont pas en reste. Les tissus sont riches, garnis de fourrures, plumes et broderies précieuses. Pour la première fois dans l’histoire, le corps est exposé (vêtements fendus, taille haute et étranglée sous un décolleté), mais également transformé par des artifices : carrure élargie et silhouette allongée par des manches qui couvrent la main, des collants/chaussures pointues, des cols montants et coiffes très hautes…

Cette exposition se situe dans les bas-fonds de la tour.

fasjionmicmac-mode au Moyen Age On aura tout vu

 

 

Dans le même temps, le collectif « On aura tout vu » (Livia Stoianova & Yassen Samouilov) a revisité quelques modèles de ses défilés Haute Couture de 2004 à 2006 pour les adapter, avec son humour et son talent à cette mode du Moyen Âge. Extravagance, couleurs, broderies de bijoux, flocards (appelés à tord hennins) et houppelandes sont au rendez-vous. Cette fois-ci sous les combles de la tour.

 

Si vous ne la connaissez pas, profitez de ces expositions pour visiter la Tour Jean sans Peur, grimper les nombreuses marches de son escalier à vis et admirer au passage son splendide plafond sculpté.fashionmicmac-Tour Jean Sans Peur plafond

Tour Jean sans peur

20, rue Etienne Marcel, 75002 Paris

Tel : 01 40 26 20 28

Ouvert du mercredi au dimanche de 13 h 30 à 18 h 00, jusqu’au 15/01/2017

www.tourjeansanspeur.com

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

No Comments

Leave A Reply