Jeanne Lanvin

fashionmicmac-JEANNE LANVIN UNE

fashionmicmac-LANVIN New Look

 

 

Mais que ses robes étaient belles ! Quel que soit leur style (taille fine et jupe bouffante, « tube » Art déco ou fluide monacale) on s’arrête sur les recherches de matières et les embellissements qui relèguent le travail de coupe au second plan. Effets de transparence, applications sur tulle ou mousseline, broderies sur velours, tissus cirés, surpiqûres et fins matelassages, perles et fils d’or qui dessinent des bijoux ou boléros en trompe-l’œil… La virtuosité des « petites mains » force l’admiration. En 1925, la mode compte parmi les arts décoratifs et Jeanne Lanvin présente une série de robes aussi précieuses que des bijoux, couvertes de cristaux.

fashionmicmac-LANVIN robes

Ajoutez à cela quelques chapeaux (Jeanne Lanvin était modiste, à l’origine), quelques robes de petite fille (Jeanne Lanvin s’est mise à la couture pour habiller sa fille Marguerite), des robes de mariée splendides, un maillot entièrement perlé et vous sortirez de cette exposition en regrettant que la mode actuelle soit si pauvrette !

 

fashionmicmac-LANVIN détails

JEANNE LANVIN

Palais Galliera, Musée de la mode de la ville de Paris, 10, ave Pierre 1er de Serbie, 75016 Paris

www.palaisgalliera.paris.fr

Jusqu’au 23 août 2015, fermé le lundi

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

No Comments